Une magnifique entrevue d’André Ducharme avec Clémence Desrochers, sur l’art, l’humour, la mort et toutes ces petites choses, à lire sur le blogue Culture.

(Photo : Jocelyn Michel)

"Les libéraux avaient un château fort dans Argenteuil pis personne trouvait ça louche ???"
— Le duo humoristique Sèxe illégal, commentant l’élection partielle d’hier.

(Source : facebook.com)

Quand le Républicain Mitt Romney rencontre le rappeur Emminem et… un internaute avec beaucoup de motivation, qui s’amuse des nombreux changements d’orientation de Romney.

(Source : stereogum.com)

Parce que rien n’est encore joué au congrès du NPD.

fuckyeahrickmercer:

New from the NDP: Fourth Ballot Deodorant!

(Source : erroneoussupposer)

Vous prévoyez manifester demain ? La charmante Carole vous donne quelques trucs. On prend des notes.

L’évolution du marché du travail, par le bédéiste Charlie Poppins.

Passez découvrir son travail au http://charliepoppins.blogspot.com/. C’est très bon ce qu’il fait.

L’humoriste saguenéenne Dorice Simon a des yeux de nuages d’été, une voix fluette, un visage à moues. Elle possède un bac en musique et un diplôme de l’École nationale de l’humour. Celle qui dit avoir eu « plus de thérapies que de chums » avoue un parcours en dents de scie : « J’ai eu peur quand ça a commencé à marcher, j’ai reculé. »

Et comme la vie n’écrit pas toujours des choses drôles, avec ses frères et sœurs, elle a accompagné jusqu’au bout sa mère atteinte d’alzheimer. Au centre de soins prolongés, Dorice amusait les pensionnaires, concevait des chorégraphies de déambulateurs. « J’ai longtemps voulu devenir comédienne pour jouer du drame. Charlotte Boisjoli, auprès de qui j’ai suivi des cours de théâtre, m’a encouragée à faire de l’humour. Au fond, la comédie, c’est du drame qui se cache. »

L’entrevue avec Dorice Simon.

(Photo : Jocelyn Michel)