Un an après l’incident nucléaire de Fukushima, au Japon, la photographe Magdalena Solé a croqué ce cliché surréaliste d’une autruche se promenant librement dans un décor pots-apocalyptique.

«Les gens ont fuit et ont tout laissé derrière, convaincu que leurs biens avaient été contaminés. Les fermiers ont relâché leur bétail, incluant les autruches (élevées pour leur viande et leur peau, utilisée dans les produits de cuir). Quand la photographe Magdalena Solé a visité l’endroit, en décembre dernier, des vaches erraient dans les rues et des porcs occupaient les maisons, à la recherche de nourriture.»

«An ostrich on an abandoned Japanese street – what’s the story?», sur le site de The Guardian.

  1. Camera: Leica Camera AG M9 Digital Camera
  2. Aperture: f/16
  3. Exposure: 1/350th
  4. Focal Length: 35mm
  1. anaisgy a reblogué ce billet depuis lactualite
  2. bonbons-assortis a reblogué ce billet depuis lactualite
  3. lactualite a publié ce billet