La cause chérie des collectes de fonds en prend pour son rhume dans le documentaire L’industrie du ruban rose, de la cinéaste Léa Pool.

Ça ne s’invente pas. À certains moments de l’année, on peut commander un baril de poulet frit « au profit » de la recherche sur le cancer du sein. Se procurer un grille-pain, de la soupe en conserve, un… pistolet marqués du ruban rose. Même Carey Price s’y est mis : le gardien de but du Canadien a fait peindre son mas­que de couleur bonbon et l’a vendu aux enchères pour la cause.

http://www2.lactualite.com/multimedia/video/un-ruban-pas-toujours-rose/

http://www2.lactualite.com/multimedia/video/un-ruban-pas-toujours-rose/

  1. lactualite a publié ce billet